• Un jour vient...

    « On exile, on proscrit le penseur libre et ferme ;

    Tout succombe. On comprime élans, espoirs, regrets,

    La Liberté, le droit, l'avenir, le progrès,

    Comme faisait Séjan, comme fit Louis onze,

    Avec des lois de fer et des juges de bronze.

    (...)

    Un jour vient où ces lois de silence et de mort,

    Se rompant tout à coup comme sous un effort

    Se rouvrent à grand bruit des portes mal fermées,

    Emplissant la cité de torches enflamées. » Victor HUGO


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :