• SCANDALE Simone Veil : Robert Badinter « elle ne doit pas participer au débat ».

    PARIS, 4 mai 2005 (AFP) - L'ancien président du Conseil constitutionnel Robert Badinter a estimé mercredi que "lorsqu'on est membre du Conseil constitutionnel nommé", comme l'est Simone Veil, "il ne faut pas participer au débat politique, serait-ce pendant une période de congé".

    Refusant de juger la décision de Simone Veil de se mettre en congé du Conseil pour participer au débat référendaire sur l'Europe, M. Badinter a expliqué, lors du "Face à la presse" de Public Sénat, que s'il s'était retrouvé dans une situation similaire, il aurait démissionné du Conseil constitutionnel.

    "Si vous avez une cause qui vous tient vraiment au plus profond de vous-même, je comprends que l'on dise +je ne peux pas ne pas retourner au débat politique, je veux quitter cette institution (...)+. Mais à ce moment-là, je me suis posé la question. Supposez que s'agissant de la peine de mort, il y ait eu des tentatives de rétablissement, et bien j'aurais dit +je ne peux pas rester là à l'écart, j'y retourne, j'y vais+ mais j'aurais quitté le Conseil", a-t-il dit.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :