• Sans Commentaire

    «  A mon avis, on va devoir rouvrir le débat public européen. Si la France, pays fondateurs, vote NON, cela démontrera qu'il y a déficit de légitimité populaire en Europe. Il faudra alors engager le débat bien plus largement, notamment avec les Parlements nationaux. » Franco FRATTINI commissaire européen en charge de la Justice, de la Sécurité et des Libertés)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :