• Pierre Messmer appelle à voter « Non »

    L'ancien Premier ministre, M. Messmer fait connaître son sentiment personnel à l'égard du traité constitutionnel européen. Il est naturellement négatif. « Le texte du projet est trop long, rendant sa lecture et sa compréhension difficiles. Sur le fond, ce projet est dangereux car il élargit le domaine des compétences déléguées en priorité à la commission puis au parlement. Des risques de blocage sont à craindre. Ceux-ci peuvent conduire à une paralysie générale qui ne peut que croître avec l'élargissement progressif de l'Europe. Assurément, ce projet est mauvais pour la France : actuellement un seul commissaire la représente avec une perspective de suppression comme le prévoit le texte. La vie quotidienne des Français s'en trouvera affectée. Il est également à souligner que nous assisterons dès 2007 à la disparition de la politique agricole commune. Pour ce qui concerne l'industrie, le projet constitutionnel ne comporte aucune règle sur les lois sociales face au dumping provoqué par la concurrence des pays les plus pauvres par rapport à ceux de la vieille Europe. En conclusion, M. Pierre Messmer déclare que la constitution européenne telle qu'elle est soumise à référendum est mauvaise pour la France et qu'il n'y a pas lieu d'imaginer une catastrophe si le Non l'emporte. Sur ce dernier point, le Président évoque le cas de l'Angleterre et des aménagements particuliers dont elle a bénéficié au cours de ses différents refus.

    (lire la suite..cliquer sur le titre)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :