• Meeting chevénementiste à Paris pour revendiquer un non "fier et résolu"

    Quelque 1000 militants du Mouvement républicain et citoyen (MRC), qui militent pour un non "fier et résolu" au référendum sur la Constitution européenne se sont réunis, vendredi à Paris, pour un grand meeting de campagne autour de leur président d'honneur Jean-Pierre Chevènement.

    Deux personnalités européennes, Jean-Maurice Dehousse, ancien ministre socialiste belge et Matthew McGregor, dirigeant du syndicat des Transports en Grande-Bretagne, étaient également présents au côté de Georges Sarre, premier secrétaire du MRC.

    L'ancien sénateur de Paris, Jean-Yves Autexier, a dénoncé "l'ouragan de bobards" des partisans du oui et regretté que la voix du MRC ne puisse se faire entendre dans les médias. "Mais nous ne nous laisserons pas étrangler en silence", a-t-il affirmé.

    Et s'adressant aux militants du oui à gauche, PS, Verts et PRG, il a condamné la "gauche (qui) a perdu les pédales, (qui) a perdu tous ses repères". L'ancien Premier ministre Lionel Jospin, dont Jean-Pierre Chevènement fut l'un des ministres avant de démissionner, a également été vivement critiqué pour sa prise de position pour le oui !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :