• "Les libéraux cèdent sur la directive services, qui ne concernera ni la santé ni les services publics"

    LE MONDE | 04.03.05 | 14h34

    Charlie McCreevy, le commissaire en charge du marché intérieur, n'avait pas dit un mot en public sur la directive Bolkestein depuis l'annonce de la remise à plat de ce projet contesté de libéralisation des services, voici un mois. Les premiers commentaires de l'ancien ministre des finances irlandais, jeudi 3 mars à Bruxelles, marquent un nouveau recul des libéraux au sein de la Commission européenne. M. McCreevy a proposé d'exclure la santé et les services d'intérêt économique généraux de la proposition de loi européenne. Dans son esprit, ce geste doit contribuer à calmer le jeu avec le Parlement européen et les Etats membres. Il répond aux exigences de nombreux eurodéputés et de plusieurs capitales, dont Paris et Berlin.

     

    (lire la suite...cliquer sur le Titre)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :