• Les délocalisations : Jean-Claude Mailly (FO) dénonce le silence du Traité.

    « C'est le silence du traité concernant les délocalisations "qui pèse".

    Le secrétaire général de FO regrette à cet egard que "dans ce traité, et notamment dans la partie 3, on ne trouve aucun frein au regard du dumping fiscal ou social, ou vis-à-vis de l'obsession inflationniste".
    "Depuis une dizaine d'années, poursuit-il, la construction européenne a été empreinte de libéralisme économique. L'implosion du système soviétique liberticide a fortement accentué cet aspect, par ses effets collatéraux. Quand on parle de libre concurrence, ça n'a pas du tout le même sens ou la même réalité qu'en 1957!"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :