• Le président de la CFE-CGC dit « NON » à la Constitution européenne !

    Jean-Luc Cazettes appelle à voter "NON" !
    « Il nous semblait évident que le tollé déclenché contre la directive sur les services devait amener la Commission à plus de modestie, plus d'écoute des citoyens et moins d'enfermement dans l'idéologie ultra libérale. Quelle erreur ! L'insuffisance des membres de la Commission n'a d'égal que leur suffisance. Au lieu de tenir compte des objections des fondateurs de l'Europe que sont en particulier la France et l'Allemagne, ils s'enferment dans un mépris hautain des gouvernements et des opinions publiques. Conrad Adenauer et le Général De Gaulle doivent se retourner dans leur tombe en voyant comment d'obscurs technocrates Bruxellois sont en train d'essayer de torpiller la construction européenne (...)

    Voilà que les masques tombent ! Le président de la Commission, Manuel Barroso, vient de confirmer qu'on appliquera en totalité cette «directive Frankenstein», y compris avec la clause du pays d'origine, qui permet d'appliquer les règles sociales de ce pays pour des marchés effectués dans d'autres. Ne reculant devant aucune provocation, M. Barroso précise même que cela entraînera une baisse des prix de 7,2 %. Ces 7,2 % seront bien évidemment supportés par les salariés des pays d'accueil, et en particulier de ceux qui, comme la France, disposent d'un excellent niveau de protection sociale.

    (Lire la suite...cliquer sur le Titre)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :