• « Le Premier ministre a choisi l'arbitraire »

    Communiqué de Jean-Pierre CHEVENEMENT

    En excluant le MRC des partis politiques admis à faire campagne, le Premier ministre a choisi l'arbitraire.

    Il veut ignorer les 1.534.0000 électeurs  qui se sont portés sur mon nom en 2002, il veut oublier que le MRC, éligible au financement public des formations politiques, a présenté près de quatre cents candidats aux dernières élections législatives.

    Cette décision inique veut faire taire la voix des Républicains de progrès, des socialistes authentiques que nous représentons.

    Ce déni d'égalité profite aux deux grands partis du « oui », qui cumulent déjà l'argent public et le temps de parole. Les citoyennes et les citoyens doivent exiger un vrai débat non truqué. Mon engagement dans le débat public sera à la mesure de ce défi à l'équité.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :