• Le douloureux réveil de CHIRAC ?

    La salle des fêtes de l'Elysée, où le Général de Gaulle tenait ses conférences de presse, a connu des moments plus inspirés. (...) Il a manquait apparemment quelque chose. (...)

    Jacques Chirac regrettait le « pessimisme » de l'opinion. On le sentait déconcerté par la tonalité négative de questions.

    «On a l'impression qu'aujourd'hui on a peur. C'est un sentiment que je comprends mal, notamment de la part des jeunes » dit-il. L'orateur était déçu par l'auditoire, et réciproquement. Ne parlons pas du téléspectateur !

    Dominique Dhombres - Le Monde - 16 avril -


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :