• Laurent Fabius : "Il y a un plan C de la droite pour l'après-oui"

    Comment appréhendez-vous la fin de la campagne ?

    Plusieurs éléments me frappent. D'abord, l'intérêt des Français pour le débat : partout on discute, c'est positif. J'espère que cette vitalité démocratique se traduira par une participation élevée. Je ressens que l'électorat traditionnel de la gauche, ouvriers, employés, couches moyennes, une bonne partie de la jeunesse, choisit plutôt le non sur une base à la fois proeuropéenne et en faveur d'une Europe différente, plus sociale, citoyenne.

    (lire la suite...cliquer sur le titre)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :