• « La Gauche traverse la crise la plus grave crise de son histoire »

    PARIS, 11 mars 2005 (AFP) - Le chevènementiste Georges Sarre, premier secrétaire du Mouvement républicain et citoyen (MRC), a déclaré vendredi que "la gauche traverse une crise sans pareille, sans doute la plus grave de son histoire", en commentant les divergences sur la Constitution européenne.

    Dans un communiqué, M. Sarre a notamment qualifié de "surréaliste" la déclaration commune faite jeudi par les Verts et le PCF, selon laquelle ces divergences ne créent pas "une fracture" à gauche.

    "Les contorsions verbales et les faux-semblants n'y pourront rien changer", a ajouté M. Sarre, qui distingue entre "ceux qui se sont rendus à l'ultralibéralisme et les autres, qui croient à la volonté politique et à la justice sociale, au progrès, à la République".

    Affirmant que "c'est l'Europe contre la gauche", M. Sarre a conclu que "seule la victoire du non (au référendum) pourrait redistribuer les cartes et permettre un nouveau départ, tant pour l'Europe que pour la refondation de la gauche".


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :