• "Europe moderne, Europe souple"

    En cas de rejet du projet de Constitution, les principales dispositions institutionnelles du traité de Nice que Jacques Chirac avait qualifié de "meilleur texte signé depuis le marché commun" resteront en vigueur jusqu'en 2009, et pour certaines jusqu'en 2014 : il n'y aura donc nulle crise juridique, et nous aurons au moins quatre années pour renégocier un bon traité. Une chance inespérée sera ainsi offerte à la France et à l'Europe de se hisser à la hauteur des enjeux d'aujourd'hui, et d'inventer une Europe moderne.

    (lire la suite...cliquer sur le titre)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :