• Comité pour l'annulation de la dette du tiers monde (CADTM) appelle à voter « NON »

    PARIS, 29 avril 2005 (AFP) - Ce traité constitutionnel européen entérine "l'application d'un programme d'ajustement structurel permanent".

    Le CADTM a estimé que dans ce traité, "tous les ingrédients sont présents pour une cure d'austérité permanente" car "l'Etat est sommé de toujours plus se désengager, ce qui se traduit par une politique budgétaire toujours plus stricte".

    Les politiques libérales prônées par le traité, ajoute le comité, "ne sont pas sans rappeler le contenu des programmes d'ajustement structurel imposés aux pays en voie de développement et qui se sont soldés par plus de pauvreté et d'inégalités en de nombreux endroits du monde".


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :